Qu’est-ce que la rénovation écologique ?

Partant d’un objectif précis, la rénovation écologique vise à prendre des matériaux écologiques et des techniques adéquates afin de réduire la consommation énergétique de votre bâtisse tout en préservant l’environnement. La baisse de la facture de chauffage passe par une bonne isolation et ventilation.

La rénovation écologique et les enjeux environnementaux

La rénovation écologique sous-entend une réhabilitation énergétique et plusieurs enjeux environnementaux sont à prendre en compte. Dans un premier temps, il convient de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre responsables des changements climatiques. Le deuxième facteur concerne la pollution locale de l’eau, de l’air et de la terre qui engendre une quantité limitée des matières premières de qualité. D’autre part, en réalisant une rénovation écologique, la biodiversité et la santé humaine se trouvent protégées et les risques sanitaires, écartés. Afin de faire des économies, le poste le plus important à observer est le chauffage. Alors, il faudra utiliser à bon escient des énergies renouvelables et choisir des matériaux écologiques pour la rénovation de l’habitation.

Faire un état des lieux et prévoir les travaux

Avant de démarrer les travaux de rénovation écologique, il faut se poser les bonnes questions afin de ne pas faire d’erreurs. Elles doivent porter sur l’état de la toiture, de l’électricité et du nombre de pièces à rénover. Votre demeure est-elle classée ou à préserver pour son architecture ? Avez-vous des problèmes d’humidité à traiter ? Voici quelques questions à aborder avant de se lancer dans des travaux de grande ampleur ! Par ailleurs, il ne faut pas négliger un point très important, à savoir l’isolation. Il peut être judicieux d’entreprendre la rénovation totale de votre maison en ne séparant pas l’isolation par l’extérieur du changement des fenêtres. En effet, avec un chantier de rénovation, il peut être intéressant d’isoler sa tuyauterie d’eau chaude sanitaire et d’eau de chauffage, ce qu’on appelle le calorifuge ou calorifugeage. Ces travaux d’isolation de tuyaux sont encore méconnus mais peuvent vous faire économiser sur le long terme. Enfin, il est bon de savoir s’il existe des sources d’énergie proches de chez vous.

Isoler avec des matériaux écologiques

Les déperditions de chaleur au niveau de la toiture et des combles sont à traiter en priorité. Il faudra s’assurer de prendre des matériaux écologiques avec de bons niveaux de performance correspondant à la réglementation RT2012. Si vous observez du salpêtre alors la meilleure solution est d’appeler un professionnel pour faire un diagnostic et résoudre le problème de l’humidité.

Par ailleurs, en matière d’isolant, la ouate de cellulose est assez prisée car elle est naturelle et maintient une température constante en toutes saisons. Certains isolants offrent à la fois une bonne isolation thermique et une bonne isolation acoustique. Les fibres de bois et le chanvre font partie des isolants les plus connus. Mais, il existe aussi le liège, la laine de mouton, le coton et le lin. Restent à choisir ceux qui vous conviendront le mieux en fonction de leur résistance thermique et leur déphasage. En plus des fenêtres à remplacer, il est possible d’installer une bonne ventilation ainsi que des panneaux solaires pour se chauffer.

En matière de rénovation écologique, on utilise des matériaux pour rendre l’habitation la moins énergivore possible tout en préservant l’environnement et pour votre plus grand confort.

Laisser un commentaire