Voyage en Malaisie : pourquoi ne pas opter pour l’écotourisme ?

Depuis une dizaine d’années, l’écotourisme a le vent en poupe auprès des touristes du monde entier. Ainsi, pour partir à la découverte de la Malaisie, pourquoi ne pas opter pour cette sorte de tourisme pour profiter d’un séjour d’évasion et de découverte, tout en participant à la préservation de l’environnement et au développement durable ? Pour apporter plus de visibilité sur le sujet, focus sur les principaux attraits de la Malaisie dans le cadre d’un voyage écotouristique et les attitudes à adopter pour réussir votre escapade.

Les attraits de la Malaisie dans le cadre d’un voyage écotouristique

La Malaisie est indéniablement l’une des destinations écotouristiques de référence en Asie du Sud-Est. Le pays est réputé pour la richesse et la diversité de sa biodiversité. En effet, elle compte plus de 200 espèces de mammifères, près de 1 200 espèces de poissons ainsi que plus de 14 000 espèces de plantes et d’arbres. Il faut également tenir compte du fait que plus de la moitié du territoire est couverte par une forêt tropicale.

Pour ces nombreuses raisons, le territoire malaisien s’ouvre principalement à l’écotourisme ainsi qu’au tourisme responsable. D’ailleurs, plusieurs politiques de gestions ont été mises en place, ceci afin d’appuyer la protection des espèces menacées et de favoriser le développement de la communauté locale. Ainsi, lors de votre séjour en Malaisie dans le cadre d’un écotourisme, vous aurez l’opportunité de contribuer à la protection des animaux menacés du pays.
En effet, une partie des profits générés par votre séjour dans les éco-hébergements et vos visites des parcs seront versés directement dans les fonds destinés à la préservation de ces espèces menacées. Outre la visite des parcs, vous pourrez également faire de la randonnée à travers les montagnes, dont le mont Kinabu pour y admirer des paysages spectaculaires.
Parmi les autres endroits à explorer au cours de votre voyage écotouristique en Malaisie, on peut citer le Endau-Rompin State Park. C’est le second plus vaste parc national de la Malaisie après Taman Negara. Durant votre visite de ce parc, vous serez émerveillé par la richesse de sa faune et flore. Il y a également la Vallée Danum qui est localisée à Sabah. Elle abrite une faune exceptionnelle constituée de plusieurs animaux endémiques. Tels les rhinocéros de Sumatra, des panthères nébuleuses, des gibbons et plus de 600 espèces d’oiseaux.

Quelques attitudes à adopter au cours d’un séjour écotouristique

En écotourisme comme lors d’un voyage responsable, il est important d’adopter les bonnes attitudes afin de pouvoir contribuer pleinement à la préservation de l’environnement et de favoriser le développement de la communauté locale où vous séjournez. Ainsi, voici une sélection des comportements importants à privilégier pour réussir votre séjour écotouristique en Malaisie :
Le sens de la responsabilité est l’une des attitudes à avoir si vous choisissez de faire de l’écotourisme ou un voyage responsable en Malaisie. Ceci consiste principalement à respecter la propreté des lieux. Pour cela, éviter de laisser certains déchets périssables ou qui peuvent devenir toxiques. Tels que les batteries et piles, sacs en plastique, médicaments, etc.
Durant votre séjour à l’hôtel, penser à réduire le plus possible la surconsommation énergétique et de l’eau. Afin d’y parvenir, veiller à toujours couper la climatisation lorsque vous n’êtes pas dans la pièce. En ce qui concerne l’eau, éviter le gaspillage en préférant les douches aux bains et en signalant les éventuelles fuites au niveau des robinets au responsable de l’établissement.
Au cours de vos balades ou randonnées, il est important de rester dans les sentiers et les pistes balisées pour éviter le piétinement. Car il faut savoir qu’en Malaisie il existe certains écosystèmes particulièrement fragiles. En outre, pour les enfants comme pour les adultes, il faut éviter de rapporter des souvenirs d’une promenade dans la nature. Notamment en cueillant des fleurs rares ou encore en ramassant des fossiles, etc.

Laisser un commentaire