Quelles merveilles voir lors d’un voyage solidaire à travers le Kenya ?

Reconnu comme le berceau de l’humanité, le Kenya est un concentré d’expériences en termes de voyage. À part les nombreuses traces des civilisations préhistoriques, le pays donne l’occasion de rencontrer une faune singulière et des paysages insolites. Entre safaris et autres activités de découverte, le territoire permet de plonger au cœur d’une nature sauvage. Voici donc quelques merveilles à découvrir au cours d’un séjour au Kenya.

La réserve Maasai Mara

Cette réserve reste la plus riche et la plus grandiose des réserves d’animaux sauvages du Kenya. Au rendez-vous : girafes, lions, éléphants, gnous, gazelles, guépards, zèbres, autruches, babouins, antilopes, diverses espèces d’oiseaux, crocodiles, etc. Le Kenya regorge d’une grande variété d’animaux sauvages. Le périple se réalise particulièrement à travers des paysages à couper le souffle. Au cours des vacances au Kenya donc, les amateurs de safari exploreront des plaines immenses, une savane herbeuse, des montagnes ou encore des rivières.

La réserve d’Amboseli

La réserve d’Amboseli est également un site incontournable pour réaliser un voyage solidaire. Elle s’étend juste au pied du Kilimandjaro et est constituée d’immenses plaines marécageuses très bien alimentées par la fonte des neiges. De par cet aspect, le site est fréquenté par un grand nombre d’animaux comme les troupeaux d’antilopes, buffles, gnous et surtout des groupes d’éléphants de grande taille. Cependant, les prédateurs y sont moins nombreux, seulement les hyènes et les chacals. Outre ces merveilles, les levers et couchers de soleil dans la réserve sont spectaculaires.

Les lacs Bogoria et Baringo

Les lacs Bogoria et Baringo figurent partie des plans d’eau les plus célèbres et les plus visités du Kenya. Borogia est par exemple un magnifique lac salé couleur émeraude. Il est reconnu pour ses centaines de flamants roses. À part ces magnifiques créatures, l’on y retrouve également un certain nombre important de faunes particulières à savoir les gazelles, les grands koudous qui sont une espèce rare d’antilope, zèbres et divers autres herbivores. Le paysage y est aussi complété par des geysers d’eau chaude. À une demi-heure de ce lac, on arrive à Baringo. Cet immense lac est également un point de rencontre avec une riche concentration d’oiseaux. On y compte environ 400 espèces d’oiseaux et également des varans du Nil, hippopotames et crocodiles. Pour admirer ces richesses naturelles, il est possible d’y réaliser des promenades en bateau ou à pied autour du lac.

Le parc national Tsavo

Le parc national Tsavo reste le plus grand parc d’animaux sauvages du continent. D’une superficie totale de 21 000 km², le parc est divisé en deux parties, dont Tsavo Est et Tsavo Ouest. En visitant ces deux zones, l’on découvre un contraste saisissant puisque la partie Ouest est plus vallonnée de collines vertes et plus désertique. Tandis que Tsavo Est semble être plus plate avec moins de végétation. Toutefois, il est intéressant de visiter les deux régions de par les biotopes qui y sont présents avec une grande diversité de faune. De par l’immensité des lieux, il est toujours intéressant de se faire guider pour observer la faune.

Le parc marin de Kisite

Sur la côte sud, à proximité de la ville de Diani, on accède facilement au parc marin de Kisite. Celui-ci est constitué de plusieurs magnifiques îles ourlées de récifs coralliens. Le paysage y est réellement à couper le souffle avec les belles plages et les eaux turquoise du lagon. C’est le paradis de la plongée sous-marine. Au cours d’une excursion en bateau, il est possible d’observer un grand nombre d’espèces marines. Il est aussi possible de nager au milieu de splendides jardins coralliens multicolores et voir de près de nombreux poissons tropicaux. C’est aussi l’endroit idéal pour les voyageurs d’avoir la possibilité de nager avec les dauphins. L’expérience y est réellement envoûtante quelle que soit l’activité à réaliser.

Laisser un commentaire